notion image
En ce week-end du 1er et 2 octobre 2022, je reprends la course à pied avec pour seul objectif de prendre du plaisir. Un bon chrono sera évidemment le bienvenu mais je sais qu’après une période estivale relativement tranquille sur le plan sportif, j’ai assez peu de chances de battre mon record.
J’arrive donc à Lyon le samedi en début d’après-midi car comme chaque course, il faut retirer son dossard la veille. Je suis accueilli avec la pluie, pas le meilleur début de week-end mais c’est tout de même l’occasion de visiter cette superbe ville. Le village est situé place Bellecour et j’apprends qu’environ 30000 coureurs sont attendus le lendemain. Le maillot est assez joli (voir ci-dessus) mais je suis un peu déçu du peu de “goodies” dont bénéficient les coureurs : seul un échantillon de produit Sanytol était offert alors que certaines courses se montrent nettement plus généreuses.

Parcours de l’épreuve

Crédits Run in Lyon
Crédits Run in Lyon

Dimanche : jour de course

Il fait beau aujourd’hui avec des minimales de 13 degrés pour des maximales attendues vers 22 degrés. Le départ de la course est à 9h08 pour mon SAS, à savoir ceux qui visent 2h pour finir l’épreuve. Je me rends bien en avance sur le lieu du départ et j’en profite pour m’échauffer correctement. C’est la première fois que je le fais et je ne le regrette absolument pas.
 
Ça y est, c’est le départ ! Je sens que les coureurs sont pressés de partir et je le comprends : piétiner dans le SAS rend impatient. Je me dois néanmoins de garder mon calme pour ne pas partir trop vite. Durant les premiers kilomètres, je parviens à maintenir une allure de 5min50/km et j’en suis un peu surpris. J’ai tout de même peur d’être trop au-dessus de mon rythme de croisière. Néanmoins, à partir du premier ravitaillement, soit le kilomètre 5, je décide de n’écouter que mon corps pour accélérer ou ralentir. Je note tout de même que le premier ravitaillement n’est composé que d’eau donc rien à manger, une première sur une course officielle.
 
Passé le kilomètre 10 soit environ la moitié du parcours, je me trouve après le pont Paul Bocuse et je retourne vers le centre ville de Lyon. Je suis à environ 58min à ce moment, ce qui me projette sur un chrono d’environ 2h02. Les prochains ravitaillements ne sont qu’à peine plus fournis avec des bananes, des bretzels ou encore des tranches de pain d’épice. Au kilomètre 15, je maintiens le rythme avec une allure proche de celle du départ et je me dis que je peux faire un bon chrono. Mes pieds commencent néanmoins à ne plus trop apprécier ce traitement mais les jambes vont bien.
 
A l’approche du kilomètre 20, je sais que l’arrivée est proche mais l’effort devient dur à maintenir et je commence peu à peu à ralentir malgré ma volonté de tout donner. Ce n’est pas de beaucoup bien entendu. J’arrive enfin place Bellecour et la foule est incroyable pour pousser tous les coureurs jusqu’à la ligne. Je termine avec un temps de 2h07min07 soit mon meilleur temps sur semi-marathon.
 
Résultat final :
notion image
 
Les + de ce semi :
  • Le parcours
  • L’ambiance
Les - de ce semi :
  • Pas de profil de dénivelé publié
  • Des ravitaillements peu fournis
 
Pour y participer l’année prochaine :
 
 
PS : merci au photographe !
 
 
Thomasrgx 2022 - ©Tous droits réservés
 
badge